Créé en octobre 1945, le lycée Charles de Gaulle de Baden-Baden a accueilli pendant 54 ans de nombreuses générations d’élèves, majoritairement issues des familles de militaires en poste au sein des Forces Françaises en Allemagne. Leur nombre diminue après la chute du mur de Berlin et dans le sillage du retrait progressif des régiments étrangers. L'établissement ferme définitivement ses portes en juin 1999

Eric Conge et Hervé Brouillet,
avant-dernier proviseur du lycée

 

 

Eric, tu présides l'association des anciens du lycée de Baden-Baden, concrètement que représentez-vous ?

Notre communauté est constituée en association "loi 1901" et nous sommes en contact avec plusieurs milliers d'anciens élèves. En février 2022, nous allons rénover les statuts de l'association afin d'accueillir plus de membres. Le potentiel d'adhérents est immense car il y a eu jusqu’à 1.750 élèves par an, présents sur l’ensemble des niveaux scolaires. J’ai pu en retrouver et contacter près de 5.000 d'entre eux . 

 

Comment se crée et se maintient le contact entre les Anciens ?

 

Nous avons mis en place une page Facebook qui compte déjà 3.200 membres avec des pics de visites de 1.800 personnes par jour ! Le plus jeune membre a 35 ans, il y a aussi 13 professeurs et 2 proviseurs car nous accueillons tout le monde. Nous aimerions pouvoir accéder aux archives de l’Académie de Strasbourg pour retrouver plus facilement les Anciens et constituer notre communauté. 

 

Ces chiffres sont effectivement impressionnants ! Vous organisez aussi des activités ?

 

Nous avons maintenu le principe d’une rencontre-voyage tous les 2 ans et à chaque fois, nous sommes entre 80 et 120 … alors nous continuerons ! Il y a aussi des Anciens qui se rencontrent pratiquement chaque mois dans plusieurs régions.  Nous avons des Anciens dans 49 pays, l’éloignement est à la fois un inconvénient et un avantage : se voir demande de la préparation mais le plaisir de se retrouver est décuplé.

 

 

D’autres projets en préparation ?

 

Les 25 ans de la fermeture du lycée ! C’est pour 2024 et cela coïncide avec les 25 ans de la Event Akademie, école de formation aux métiers de l'événementiel qui occupe une partie des anciens bâtiments du lycée. Et à plus long terme, nous souhaitons créer un musée sur le lycée, la présence française, l'histoire de la ville et toutes les interactions sur fond d’amitié franco-allemande. Je possède des milliers de documents et de photos, nous en mettons beaucoup sur notre site. Ce serait assez naturel de linstaller dans une salle de ce lycée, non ? Nos Anciens sont très majoritairement des français et très peu sont restés. J’en suis une des rares exceptions, mais j’ai réalisé que tous, comme moi, peuvent dire : ”Ich bin ein Baden-Badener”.

 

Propos recueillis pour Union-ALFM par Christophe Barbe, Ancien élève du lycée français de Bruxelles. 

 

 

Pour suivre l'activité des Anciens de Baden-Baden :

 

 

Retour en photos sur la cérémonie des 75 ans du lycée Charles de Gaulle de Baden-Baden, organisée par les Anciens élèves : 

 

Général Marc Ollier, ancien élève et bachelier du lycée (1984)

 

Eric Conge & Madame Mergen, Maire de Baden-Baden
Eric Conge et Albert Hamiaux, administrateurs des groupes Facebook du lycée de Baden-Baden et des écoles primaires de Baden-Baden
Jacqueline Buisson-Bellaud,1ère élève  du lycée en 1945, et doyenne des Anciens (92 ans)
Daniel Saint-Hamon, ancien bachelier (1962)
Scénariste de "Le Grand Pardon" d'Alexandre Arcady

 

Autres communications