Le 2ème Forum professionnel digital destiné aux anciens élèves des lycées français du monde s’est tenu les 12 et 13 mars derniers.

Vous pouvez dès maintenant retrouver tous les replay du Forum sur notre chaîne Youtube

 

A cette occasion, près de trente entreprises françaises et internationales, startups et grands groupes, et des institutions ont répondu présents (La Banque publique de développement, Business France, l’Organisation internationale de la francophonie, BGFI Bank, la Fondation des Alliances françaises…)

Ce forum a permis aux Alumni issus du réseau de l’Agence pour l’Enseignement français à l’étranger (AEFE) et de la Mission Laïque française, de rencontrer ces organisations via des ateliers en mini groupe et en visioconférence.

189 personnes ont ainsi pu échanger avec des représentants de la BGFI Bank, de France Volontaires, de la Délégation aux fonctionnaires internationaux mais également de Repat Africa, de Studely, de Yux Design Dakar, de Rdc Na Biso et bien d’autres.

D’autre part, 130 anciens élèves ont assisté aux quatre conférences live, en ligne, qui ont réuni des intervenants dotés d'une solide expérience internationale autour du thème « Covid 19, comment sortir de la crise ». Elles avaient pour thématiques :

  • Doper son employabilité à l'international en temps de Covid-19 - voir le replay ici
  • Les atouts des francophones dans le monde des affaires - voir le replay ici
  • Covid-19, quelles opportunités pour l’emploi ? - voir le replay ici
  • Après la Covid-19, quels nouveaux usages et organisation du travail ? - voir le repaly ici

Ces conférences et ateliers ont permis aux Alumni de mieux se connaître et mettre en valeur leurs atouts, de comprendre quels secteurs d'activité bénéficient de la crise et réfléchir aux changements induits par la pandémie pour mieux s'y préparer.

Cette année, nous avons eu deux fois plus d’entreprises qu’en 2019. Toutes étaient venues pour des ateliers de présentation et de recrutement, à la recherche de profils spécifiques comme le souligne Florence Vu Van, Responsable communication chez France Volontaires :

« En présentant les différentes possibilités de volontariat à l’international, nous espérons que les anciens élèves des lycées français du monde trouveront une façon de s’engager. Nous recherchons des personnes ouvertes sur le monde, mobiles et désireuses de s’engager, avec des profils différents (ingénieurs, chargés de projet, chargés de communication…), évoluant dans des domaines divers (environnement, santé, éducation, urbanisme…), notamment pour nos offres de mission de volontariat de solidarité internationale (VSI). »

Ce forum a été ainsi l’occasion pour les anciens élèves, non seulement d’échanger sur le secteur d’activité, la zone géographique ou le marché actuel des entreprises présentes, mais aussi de bénéficier de retours d’expériences et, pourquoi pas, de se faire repérer ou recruter et décrocher un emploi.

« Si vous rêvez d’un métier créatif, innovant, faisant appel à votre identité culturelle, dans un secteur qui recrute, vous êtes au bon endroit ! Edition, audiovisuel, arts vivants, jeux vidéos, 3D, animation, effets spéciaux, réalité virtuelle ou augmentée… Les industries culturelles et créatives sont plus que jamais un levier de développement économique en Afrique. », explique Krystel Kalanga, Cheffe de projets de la plateforme « Rdc na Biso ».

 

En raison de la pandémie, et pour la première fois, nous avons réalisé un forum complètement dématérialisé, ce qui était un pari. Cette formule nous a permis de faire participer à ce forum des personnes qui se trouvaient sur les 5 continents et, pour certaines, dont l’activité était liée à la dématérialisation.

C’est le cas de Victor Giron Meza, ancien élève du lycée français de Tegucigalpa (Honduras) et fondateur de la société BlackHill (solutions informatiques) :

« Le format du Forum professionnel est innovant et va de pair avec mon activité 100% dématérialisée. La communauté permet de créer des liens avec des anciens élèves de tout âge et dans tous les secteurs, notamment dans le secteur des services informatiques. Grâce à ces rencontres, je souhaite faire connaître mon activité auprès de la communauté pour générer des opportunités »

 

Nous sommes réellement satisfaits de voir que, malgré la pandémie et le fait que les entreprises soient occupées à autre chose, elles ont été plus nombreuses cette année que lors de la 1ère édition. Nous avons également eu plus de visibilité médiatique (visibilité notamment sur les sites Internet de RFI et France 24).

Ce forum était aussi l’occasion d’approcher de futurs partenaires pour la prochaine édition, certaines sociétés et institutions ont d’ailleurs manifesté leur intérêt pour travailler sur le long terme avec l’Union-ALFM.

L’organisation de ce 2nde édition en pleine pandémie n’aura pas été simple. Ce qui pouvait ressembler au départ à un frein nous a permis de développer un modèle adapté à notre communauté répartie sur les 5 continents, qu’il est finalement plus simple de réunir de façon virtuelle.

Cela nous permettra d’imaginer pour nos futurs forums des formules hybrides qui puissent réunir tous nos anciens élèves, quelque soit l’endroit où ils se trouvent !

 

Article rédigé par Emmanuelle Mahaut Failler.

Autres communications