Interview d'Olivier Lahady, Secrétaire général de l'Union-ALFM, administrateur depuis 2016

12 nov. 2020
Olivier Lahady, Secrétaire général adjoint,
administrateur à l'Union-ALFM depuis 2016

Qui êtes-vous et quel est votre parcours ?

Je suis un ancien élève du lycée français de Tamatave à Madagascar (Bac S, promotion 2011) et ancien Boursier Excellence Major de l'AEFE. J’ai fait mes études au lycée français de la CM2 à la terminale, après avoir été scolarisé en primaire en France. Ingénieur dans le domaine du BTP depuis 4 ans, je suis aujourd’hui coordinateur études & travaux dans le cadre des travaux du Grand Paris Express chez Eiffage Génie Civil.

Passionné de sport (foot et tennis) j’adapte mon quotidien en fonction de mes loisirs et ma vie professionnelle tout en profitant de la richesse culturelle que nous propose la ville lumière.

Pourquoi vous-êtes-vous engagé au sein de l’ALFM ?

Conscient des liens de solidarité que j’ai pu développer à travers mon passage au lycée français de Tamatave puis pendant mes études supérieures, je me suis engagé depuis 2016 en tant membre du conseil d’administration et membre du bureau de l’Union-ALFM dans le but de créer des liens de solidarité entre les anciens des lycées français du monde, qui sont estimés aujourd’hui à plus de 600 000 personnes. Je souhaite développer le réseau professionnel de l’association à travers les événements et les partenariats, mais surtout développer un réseau solidaire à travers des valeurs communes.

Quelle vision de l'Union-ALFM avez-vous pour les prochaines années et que souhaitez-vous apporter ?

Je souhaite apporter mon retour d’expérience de ces 4 dernières années passées au sein du CA, continuer les actions que j’ai mené et perséverai dans celles que je mènerai. Les 2 prochaines années sont des années charnières pour l’association qui aujourd’hui s’est dotée d’un outil numérique (www.alfm.fr) pour rassembler et développer le réseau des anciens à travers la plateforme alfm.fr.

L’Union-ALFM a aujourd’hui 10 ans, d’ici 5 ans mon souhait est que l’association acquière une notoriété mondiale en fédérant les associations locales et les anciens élèves à travers la Francophonie.

Interview réalisée par Youssef El Alaoui, rédacteur volontaire pour l'Union-ALFM


Autres communications