Quels sont les secteurs qui recrutent à l’ère du COVID-19 ?

09 juin 2020

Deux mois et demi ! C’est le temps en moyenne qu’aura duré le confinement dans la plupart des pays qui l’ont mis en place en vu de freiner la propagation du coronavirus.
Pour près d’1 milliard de personnes, la vie normale a été stoppée net. Dans le monde des entreprises, des start-ups, des institutions publiques, l’activité a pu continuer grâce au télétravail, tant décrié par le passé. Le chômage partiel, lui, a touché près de 3,9 millions de salariés, soit un salarié du privé sur cinq. Pendant cette période, pour ceux et celles qui cherchaient du travail, le tableau a été plutôt morose. En effet, le marché de l’emploi a connu un recul « historique » puisque les embauches en CDI ou CDD de plus d'un mois ont plongé de 22,6% en mars dernier, et de 65% en avril dans le monde. Une chute sans précédent ! Parmi les secteurs les plus touchés, l’industrie, avec de nombreuses usines à l’arrêt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Pourtant, durant cette crise économique causée par l'épidémie de Covid-19, certains secteurs ont été épargnés et ont continué de recruter. Ce n’est pas moins de 3.500 recrutements qui ont ainsi été réalisés du 2 au 17 avril, selon la plateforme mobilisationemploi.gouv.fr mise en place par Pôle Emploi dès le début du confinement.

Tour d'horizon des secteurs qui recrutent pendant et après la crise :

 

Les secteurs en première ligne face à la crise sanitaire

La santé

Alors que la France et la plupart des pays vivent une période difficile pour l’emploi, certains métiers ont eu le vent en poupe. En effet, les infirmiers, les aides-soignants, les psychologues, les techniciens de laboratoire, les préparateurs en pharmacie, les secrétaires médicales n’ont pas connu la crise. Le personnel soignant en première ligne face à la crise sanitaire a été le plus recherché, en particulier dans les Ehpad et les hôpitaux.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

La sécurité, l’action sociale et l’aide à la personne

Agent de sécurité, travailleur social, ambulancier, chauffeur sont des métiers qui ont été aussi très recherchés pendant la crise, car tous essentiels soit au bon fonctionnement de la société, soit à la grande distribution. Certaines professions comme aide à domicile, auxiliaire de vie déjà très recherchées en temps normal, sont devenues une perle rare pendant la pandémie. Certaines à qui on avait refusé d’exercer par le passé, soit parce qu’elles manquaient d’expérience, soit parce qu’elles n’avaient pas terminé leur formation, ont été rappelées pendant la crise, et un grand nombre d’entre elles a pu ainsi être embauchées rapidement.

 

Les secteurs en deuxième ligne qui contribuent à la chaîne alimentaire

L'agriculture

Premier maillon de la chaîne alimentaire, le secteur agricole a continué à recruter pendant le confinement, en particulier des ouvriers agricoles. Dans le secteur de la production végétale, les métiers de la logistique et du conditionnement ont recherché activement des bras en renfort.

L’industrie agroalimentaire (commerce, distribution)

L’industrie agroalimentaire a été en première ligne face au défi sanitaire afin de pouvoir continuer à nourrir les Français. Afin d’assurer des mesures de sécurité alimentaire à tous les niveaux : production des aliments, stockage et distribution pour limiter les risques de contamination, ce secteur stratégique a dû recourir à des embauches supplémentaires, en particulier des employés de mise en rayon, des préparateurs de commande mais aussi des ingénieurs en sécurité alimentaire.

 

 

 

 

 

 

 

Les secteurs qui poursuivent leurs recrutements malgré la crise du Covid-19

Même si pendant la crise, l'Association pour l'emploi des cadres (APEC) soulignait une baisse globale de 40% du nombre des offres d'emploi de cadres en un mois, certains secteurs sont restés pourvoyeurs d’emplois.

Le secteur de l’informatique, de la data, et de la cybersécurité

Ce secteur est un des rares secteurs à ne pas connaître la crise, car en France, l’offre reste toujours supérieure à la demande.  En effet, l'informatique a envahi tous les secteurs d'activité et ses applications ne cessent d'évoluer. Et en temps de crise sanitaire, le commerce en ligne étant plébiscité, de nombreuses entreprises ont dû rapidement s’adapter à de nouvelles manières de consommer, de communiquer, pour rester dans la course de l’innovation technologique.

Les transports, la santé, la production industrielle, la finance, le marketing...

Ces métiers sont friands de nouvelles fonctionnalités, d’applications innovantes pour répondre aux besoins des consommateurs tout en protégeant leurs données personnelles. Les secteurs de l’informatique (réseaux, programmation, développeur), l’e-commerce, le Big data, l’intelligence artificielle, la cyber-sécurité, la réalité virtuelle sont ainsi très sollicités, faisant de ce secteur global, un secteur dynamique très favorable à l'emploi.

  • Si vous cherchez un poste d’ingénieur en développement Java, ingénieur développement web, architecte infrastructure, développeur front end, des entreprises comme Dassault systèmes, Bouygues télécom recrutent en ce moment.
  • Si vous cherchez un poste de Data officer, de Tech Lead Big Data, d’ingénieur développement Big Data, certaines entreprises et institutions publiques continuent de recruter comme la Marine nationale, qui a réouvert le 11 mai dernier, ses Centres d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) car ses besoins en termes d’embauches ne faiblissent pas.
  • Si vous aimeriez être embauché en tant qu’expert en cybersécurité, ingénieur en solutions de sécurité, ingénieur en cybersécurité, des entreprises comme Bouygues Télécom, PWC continuent de recruter.

Le secteur juridique et gestion des contentieux

La crise sanitaire que nous traversons a fait apparaître des failles dans la gouvernance de certaines entreprises, ce qui a entraîné une hausse des embauches des cadres liés au juridique et à la finance. Le travail n’a pas manqué pour les métiers du droit, autres urgentistes de la crise et ce n’est sans doute qu’un début, en prévision des semaines à venir de contentieux, de difficulté des entreprises, de recours...

  • Si vous cherchez un poste de juriste, des entreprises comme Nexter, Le groupe La Poste, Artelia recrutent en ce moment
  • Si vous avez à la fois des compétences juridiques et numériques, alors des nouveaux métiers vous ouvrent les bras : juriste en données personnelles, juriste en legal design, juriste compliance, juriste développeur pour n’en citer que quelques-uns…

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres entreprises qui recrutent à l'ère du COVID-19

Le site Glassdoor, plateforme de recrutement en ligne, a répertorié la liste des entreprises qui continuent d’embaucher, malgré l’incertitude du contexte, y compris des juniors. Le site propose une liste qui rassemble 10 entreprises en France qui proposent plus de 100 offres d’emploi actives. Parmi les recruteurs actifs listés par Glassdoor, on note dans l’ordre décroissant :

  • Le groupe La Poste qui affiche le plus grand nombre de postes ouverts dans de nombreux domaines (Facteur, chargé de clientèle, conseiller bancaire ou encore fonctions support marketing ou RH)
  • EDF avec plus de 1800 offres de Technicien de Maintenance, Chargé d’Affaires Electricité, Ingénieur Chimie
  • La SNCF avec 1700 offres de Conducteur, Ingénieur Maintenance des Trains et Sûreté des Trains, Juriste
  • Thales avec 310 postes de Chef de Projet, UX Designer, Ingénieur Développeur Logiciel
  • Naval Group avec 720 postes d’Alternance Technicien de Maintenance, Acheteur de prestations, Technicien Études Plateforme
  • Le Crédit Agricole avec 479 emplois de Chef de Projet, Conseiller Clientèle, Pilote budgétaire
  • Bouygues Telecom avec 416 offres pour Chef de Projet, Digital Analyst, Développeur Mobile
  • Ubisoft avec 320 offres de Développeur Backend, Scénariste, Project Coordinator
  • Nexter avec 212 postes de Project Management Officer, Ingénieur, Juriste
  • Onepoint avec 105 contrats de Consultant (BI, MSBI, Data4Ops…), Data Engineer, Développeur Java

 

En conclusion, la crise sanitaire n'a pas eu le même effet sur toutes les activités économiques, certaines ont été à l’arrêt, d’autres ont continué à recruter à tour de bras. Aujourd’hui, même si nous sommes en période d’après-confinement, il faut rester prudent et stratégique, et garder à l’esprit qu’une autre crise comme celle que vous venons de vivre peut à nouveau arriver.

Chers lecteurs, si vous êtes étudiants, ou adultes en réflexion sur votre carrière, faites-en sorte grâce à ce rapide « arrêt sur image » de mieux prévoir l’avenir et d’anticiper les prochaines crises à venir. Dans votre réflexion sur votre voie à choisir, ayez en tête quels secteurs seront toujours pourvoyeurs d’embauche, et quels sont les métiers qui seront toujours très recherchés les 10 prochaines années au moins.

 

L'AUTEUR :

Meriem Draman, ancienne des lycées français de La Marsa et de Tunis, Professeur de sciences-physiques dans une 1ère vie, et aujourd’hui Conseillère en orientation scolaire et professionnelle.

"J'aide les collégiens, les lycéens, les étudiants 🎓et les adultes en reconversion professionnelle à trouver leur voie grâce à un accompagnement sur-mesure et des bilans d’orientation innovants, rapides et super efficaces. N’hésitez pas à visiter mon site internet : www.meriemdraman.com et à me suivre sur mes réseaux sociaux Linkedin, Facebook et Instagram".

 


Autres communications

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que l'AEFE utilise des cookies ou des technologies similaires pour vous proposer des services adaptés à vos besoins. En savoir plus