Les finalistes de la catégorie "ancien(ne) élève des lycées français"

06 fév. 2018

Qu’ils soient enfants français d’expatriés ou de nationalité étrangère, ils sont tombés dans la marmite de la francophonie parfois dès leur plus jeune âge. Un héritage qui s’exprimera souvent à travers leurs choix professionnels. Découvrez-ci dessous les 5 finalistes encore en lice pour remporter le trophée ancien(ne) élève des lycées français du monde. Ce prix sera remis par notre partenaire, l’AEFE (Agence pour l'enseignement français à l'étranger), le 13 mars prochain au quai d’Orsay. 

 

Rolande Kammogne, 35 ans, Cameroun

Rolande Kammogne

Ses brillantes études à l’université de Columbia la prédestinaient à une carrière dans la finance. C’est pourtant à la télévision panafricaine que Rolande sera liée. En 2007, elle prend la direction de la chaine de télévision VoxAfrica, qui ambitionne de devenir la voix authentique et plurielle d'une Afrique en mouvement. L’audience de la première saison de The Voice, diffusée sur la chaîne, se compte en dizaines de millions de téléspectateurs. De quoi rendre jalouse la coupe africaine des nations.  

En savoir plus

Nicolas Poupard, 31 ans, Colombie

Nicolas Poupard

Tombé en amour avec l’Amérique du sud lors de ses années au collège franco-argentin de Martinez, Nicolas y revient après ses études supérieures avec une féroce soif d’entreprendre. Celui qui se décrit comme un « inconscient » monte à 23 ans, avec deux associés, un concept d’auberge de jeunesse haut de gamme, dans des lieux authentiques et à des prix accessibles. La troisième vient d’ouvrir à Quito en Equateur et d’autres sont déjà sur le feu. 

En savoir plus

Guillaume Renault, 37 ans, Espagne

Guillaume Renault

Guillaume est un pro du webmarketing et du montage de sociétés. En parallèle, son humanisme le conduit à s’investir bénévolement dans différents projets sociaux qui lui tiennent à cœur. Le cumul des deux, c’est le projet Helpfreely.org. Il s’agit d’une application avec laquelle les internautes peuvent réaliser des achats de produits et services en ligne, tout en collectant des fonds pour les causes de leur choix. 

En savoir plus

Frédéric Robert, 57 ans, Pologne

Frédéric Robert

Il est bien loin, pour Frédéric, le temps des récréations à l'école française André Chénier de Rabat. D’un local vétuste de la banlieue de Cracovie à une société en passe de devenir une référence sur le marché de l’habitat en bois : tel est l'étonnant parcours de cet entrepreneur persévérant. Née en 2018, son entreprise Quadrapol enchaine les commandes et développe un réseau de distributeurs en France. Cartier, Carrefour, nombreuses sont les grandes enseignes à avoir déjà adopté son mobilier. 

En savoir plus

Benjamin Tajedini, 48 ans, Allemagne

Benjamin Tajedini

Benjamin est aussi allemand que français, tant il a passé d’années outre-Rhin. Personnellement touché par la pénurie de places en structures de garde de jeunes enfants, il décide de créer sa propre structure. Infanterix compte aujourd’hui 11 centres multilingues d’accueil de la petite enfance. Un outil bien pratique de rayonnement de la francophonie. 

En savoir plus


Autres communications

En poursuivant votre navigation, vous acceptez que l'AEFE utilise des cookies ou des technologies similaires pour vous proposer des services adaptés à vos besoins. En savoir plus